Electron Libre

Je ne suis jamais celle que j’ai été

JE suis Chercheuse de Vérité.

A l’écoute du Vent qui souffle

Les connaissances qui guide mon chemin.

Exploratrice et Observatrice du Vivant en moi et autour de moi

pour Vivre le Sacré

ETRE SOUVERAINE DE MA VIE

J’ai un long parcours que j’aimerais partager avec vous. Je pense qu’il pourrait être un soutien pour beaucoup de personnes qui vivrait des choses similaires à ce que j’ai eu a traverser.

J’ai envie de partager avec vous les lectures, les expériences et les outils que j’ai découvert le long de mon parcours et vous proposer de rejoindre le Projet #Caravane qui chante des sourires pour chercher ensemble les outils pour agrandir la toile de nos possibles. Déconstruire ce qui est en nous désormais obsolète pour retrouver les rennes de nos vies. Sortir de leur Jeu qui nous rendent improductif et reprendre le controle de nos vies.

Même si j’ai marcher longtemps seul par la force des choses, je sais au plus profond de moi que ça a été la rencontre avec d’autres qui m’a faite grandir et évoluer réellement. Cela ne s’est pas très souvent passer de manière fluide et positive pour ma part …

Je sais depuis toujours au fond de moi que c’est possible de vivre en harmonie.

Même si on nous fait croire que c’est pas possible. Et pour moi l’Impossible n’existe pas.

Qui je suis, mon expérience de vie globale et mon parcours. Pourquoi et comment est né le projet de la

# Caravane qui chante des Sourires #

Je m’appelle Aurélie Pauly, j’ai 37 ans, je suis née à Liège et j’ai vécu entre Huy et Waremme dans une petit village en région wallonne dans la ferme famille jusqu’à mes 16 ans. Mon père suivant les traces de mon grand-père et de son père sur les plateaux de Hesbaye. Je connais la vie de la ferme ou il n’y a pas de différence entre travail et vacance, ou les congé n’existe pas vraiment, on a toujours des tâches à faire et on est autonome, débrouillard, courageux.

J’ai eu plus d’expérience négative que positives avec les autres sauf oui par contre j’ai vécu de moments de grandes connections dans des groupes et des projets.

J’ai une spécificité depuis l’enfance je suis très consciente du monde qui m’entoure, j’ai rapidement compris que quelque chose ne tournais pas rond. Depuis que j’ai 8 ans, je cherche comment sauver mon père et ses terres car j’ai été témoin de sa descente aux enfer.

Enfant déjà, je me posais beaucoup de questions hors de ma portée et j’ai commencé très jeune à chercher de vrais réponses et de vraies solutions … J’ai été dans un sens un soutien pour lui, ça a été dur pour moi il m’a fallu des années pour résorber le choc … mon père a tenu le coups, et moi aussi …  

Elie de la Mort à la Vie

Et c’est ainsi que j’ai toujours voulu m’engager pour améliorer le monde et trouver des solutions. Très tôt, je me suis engagée dans des actions bénévoles ou dans le service de moi-même comme lorsque enfant j’essayais d’apprendre à lire à ma voisine de 17 ans ou j’ai participé aux appels pour les projets citoyens au collège et dans les communautés que j’ai fréquentés.

Depuis que je me rappelle je me suis toujours souvenue au fond de moi que ce monde devait être autre chose que ce qu’on y vivait.

Depuis toujours je me rappelle avoir voulu comprendre et m’éveillée, toujours un peu en décalage … cela à pas été évident, ma vérité et ma profondeur ont toujours désarçonné, j’ai eu beaucoup de mal à construire mon identité avec des retours souvent très détournés de ce que je peux être en réalité.

Plus sensible et profonde que la « norme » j’ai eu à vivre un grand traumatisme très jeune qui m’a mise en état de choc non résolu qui m’a fait vivre jusqu’il y a très peu de temps en état de stress post traumatique. Comme beaucoup d’entre nous ma vie a démarré sur de réelle blessures mais la plus profonde sera vers mes 8 ans.

De cette époque de ma vie, j’ai un jour écrit tel un jet de conte philosophique d’une cinquantaine de page.

# Odyssée d’une Renaissance #

Elie, de la mort à la Vie

Publication à venir

Et de cette oeuvre non encore finalisée une de mes premières création vidéo en est née

# Le modèle d’enseignement proposé par le système ne m’a pas vraiment correspondu, je n’ai pas trop réussi à m’y intégrer comme il se devait, j’étais une enfant solitaire, en retrait, jugé, rejeté, comprise de travers … J’ai pris beaucoup de temps pour me socialiser … JE ne comprenais pas la méchanceté autour de moi et l’énergie ambiante, je ne fonctionnais pas au même carburant … Je ne comprenais pas pourquoi néanmoins. J’ai cru que c’était moi le problème, que je devais être folle. En moi a eu lieu alors en chaque seconde un combat … entre la créativité et la mort me laisser sombrer dans le désespoir de marcher à côté d’un monde dont je pleurais le coeur saignant des horreurs de leurs leurres #

AUrélie

Je n’ai pas réussi à m’épanouir à l’école même quand les études que j’ai entrepris plus tard me passionnaient.

 Entre temps, j’ai tenté d’assouvir ma soif de savoir malgré le décalage que cela agrandissait entre moi et les autres sans télévision a la maison enfant je dévorais déjà tous les livres autour de moi et je continuais de lire de dévorer tous les savoirs accessible, avide de vraiment comprendre choqué dans un monde sans père et sans repères.

Depuis enfant je suis très active, curieuse et ai une tendance à l’étude et à l’apprentissage de manière autonome et corporelle, je pense global et en image naturellement. J’ai une imagination débordante, j’aime trouver des solutions et rendre plus beau.

Artiste de la Vie Educatrice au Vivant Je reviens de loin éveillée et consciente depuis bientôt 10 ans je propose de partager mon expérience pour aider toute personne qui voudrait prendre ce chemin.

Je suis donc un enfant de la terre et depuis toujours je me considère dans le service avant tout.

J’ai plus de 20 ans de diverses expériences professionnelles ou non dans diverses structures éducatives le plus souvent avec des enfants. J’ai aussi eu beaucoup d’autres expériences de vie très riches comme volontaire, activiste, artiste, spirituelle …

# Mon lien avec le Sacré –

la Religion

Je me suis toujours sentie très reliée au Sacré depuis l’enfance. J’étais dans les seuls enfants qui écoutait réellement les cours de religion à l’école et encore plus les leçons de catéchisme du Maitre spirituel de mon enfance le « Petit Curé ».

La religion catholique a été la référence spirituelle accessible pendant mon enfance, je l’ai prise comme une école de vie qui me donnais ce que je ne trouvais pas à l’école normal.

Vers 13 ans l’attitude et le regard de l’évêque le jour de ma confirmation m’en a dissuadée de continuer dans cette voie … je pensais réellement m’y engager sérieusement, j’ai rêvé de la vie des saints et des grands comme Jésus Sœur Emmanuel et l’Abbé Pierre ainsi que bien d’autres qui en plus de mes livres d’histoires pour enfants m’inspirais de leur histoire de vie que je découvrais déjà très jeune avec avidité.

j’ai compris ce jour-là que l’Église n’était qu’une façade … cela ne correspondait pas à ce que je vivais et sentais au fond de moi. Dans son regard, j’avais vu qu’il n’étaient pas en lien avec son cœur, il n’était pas sincère dans sa parole.

Vu ma fragilité dans mes débuts dans le monde des Adultes on va dire Mon monde ça à été l’enfance. En mon estime de moi tellement basse à cette époque, que je n’avais pas assez de protection pour être non stop confronté à des personnes plus âgée. Je ne le savais pas mais j’étais en état de choc post-traumatique et je vivais une phobie social assez forte du au faite aussi que je n’avais pas encore pu vivre des relations avec d’autres et dans le collectif. Depuis l’enfance je n’ai vécu de la socialisation que du rejet et du harcèlement dans les groupes que j’avais côtoyés.

Tout mon petit monde c’est effondré encore une fois

Je me suis dit c’est pas ça la Vérité et je me suis dès lors intéressée à toute sagesse dans le sens de parole à intégrer avec moi-même comme ayant toutes des messages important à apporter. Il n’y avait plus ma religion mais des religion auquel je me suis intéressée a valeur et respect égal confronter avec la globalité de ce que je pouvais penser. Il n’y avait pas de différence à faire entre les savoirs.

J’ai  donc j’ai commencé très jeune à chercher par moi-même les réponses à mes questions et cette urgence résonnais de plus en plus # comment sauver mon père et ses terres ? #

Je cherchais ce père autour de moi pour m’aider à grandir mais je ne le trouvais pas dans leurs institutions. Je ne savais pas ce qui clochait j’ai cru que j’étais le problème.

# Parcours de Mémoire un Ado  Citoyens et Résistant

Bande Annonce de l’adaptation filmographique de l’oeuvre de Martin Gray #Au Nom de tout les miens

A 14 ans, suite à la lecture du livre de Martin Gray « Au nom de Tout les miens » …  à la recherche de réponse sur la noirceur de ce monde, voyant mon père submergé dans un enfer, j’ai rejoins le groupe #Mémoire et Paix# de mon Collège créer par mon professeur de Français-Histoire pour le souvenir et la reconnaissance des femmes résistantes et survivantes des camps nazi.

Et c’est ainsi que à 14 ans j’ai rejoint le groupe Mémoire et Paix de mon école secondaire et j’ai visité des 10 aine d’anciens camps et rencontrer des prisonniers survivant. J’ai jamais eu peur de la vérité et c’est depuis longtemps que je suis sur ces traces. J’ai compris que ce monde ne me laisserais pas m’exprimer et penser.

J’ai ainsi visité des 10aine de camps de concentration / Extermination et de Tri en Europe dont Auschwitz – Birkenau en Pologne. Ce camp n’a pas été la visite la plus choquante, je pense que le plus difficile a été Schazenhausen … celui qui m’aurait le plus choqué c’était un des seul ou j’y ai vu les ruines des bâtiments spécialement conçu pour les expérimentations scientifiques et médicales sur les prisonniers cobayes humains .

 
Lors de mon voyage à Auschwitz … j’ai eu un gros déclic par contre … Nous avions pris un avion avec des jeunes de notre âge d’une école hébraïque. Ceux-ci nous ont exclu …

 J’ai compris à ce moment-là que rien n’était terminé et que tout était pareil. J’ai eu un déclic

#En nous enfermant dans le Passé et le Futur, On nous vole notre Présent. #

Julia et Bastien

Dans le cadre du Concours de la Fureur de Lire #Naissance# en 1999

Organisé par le Ministère de

L’Enseignement

J’étais désarçonnée en vrai.

A 14 ans, je rejoignais alors les rangs de mes grands-mères résistantes … J’écoutais leur histoire avec attention et respect. Il y a eu Mouchka, Netty, …

#Ma rencontre avec le Rap Underground

Depuis mes 8 ans, je cherchais des pères des mères des repères mais personne ne semblait avoir de réels clefs. Sans le savoir à travers les histoires au j’écoutais et que je tentais de dire, j’essayais de parler de mon père, de moi, de ma famille, du monde autour de moi à la dérive …

Dans mes campagnes profondes je découvrais en ce moment là, le rap qui  me donna des clefs #le coté obscure du groupe de rap « I am » et ensuite la découverte des textes de Kenny Arkana #l’histoire se répète …  oui … l’histoire se répétait et j’étais déjà en train de le conscientise alors qu’on nous demandais de ne pas Oublier.

#Mes Lectures

Le Petit Prince

#Paolo Coehlo

#Orwel 1984

J’ai eu l’occasion de lire ce livre donné pour le sujet de l’examen d’histoire finalisant mes études secondaire. La question était d’analyser l’histoire dans la visée de la lecture qu’on avait fait de ce livre dont je ne me doutais pas encore de la portée de ce que j’en avais compris par cet exercice de lecture appliqué à l’histoire avec un document exceptionnel pour nous donner de clefs pour appréhender le réel qui était en train de se jouer. Ce dont personne ne parlait réellement.

Une adaptation du roman
Extraits et Analyse de qualité du livre sur la chaine Youtube #Documents Rare et Inédits #
Le Novlangue Extrait

La plupart du temps les enseignements que je rencontrais était assez vide de sens, je recherchais toujours plus de profondeur, j’étais frustrée le plus souvent mais là j’ai été comme emportée, captivée par la lecture et mes résultats furent excellent alors que je n’avais pas réussi même à lire mon cours de Géographie qui traitaient des institutions officielles, Oui c’est institution officielle que j’avais vue de mes propres yeux, c’est grand de ce monde que j’avais eu la chance et le courage de rencontrer alors que je n’avais que 15 ans. J’avais visité et vu leur parlement et leur cour de justice de mes propres yeux auparavant. J’ai tellement culpabilisé d’avoir pas réussi à soi disant étudié mais j’en ai englouti des barres chocolaté impossible de me concentrer sur ce qui m’était demander de retenir.

#Boris Cyrulnick – Découvrir la Résilience

#Krishnamurti

#Mon lien à l’écriture

J’ai commencé à écrire très tôt dès que je l’ai pu et à 15 ans j’ai publié ma première nouvelle #L’enfant qui ne savait plus pleurer et ensuite à 16 ans j’ai participé au concours de la #Fureur de lire avec ma nouvelle #Julia et Bastien dont j’ai fait partie des finalistes mais pas sélectionnées car mon histoire était trop triste, trop crue, réelle pour les ondes radio …

J’ai participé à la rédaction de plusieurs carnet de voyage dont un a été publié pour soutenir la création d’une statue pour le souvenir de la femme résistante de guerre déportée dans le parc de Woluwe en présence du Roi Philipe et de la reine Mathilde plus d’autres manifestations avec présence royal ou officiel de haut rang … j’ai même servi de service de sécurité pour les ministre avec une poignée de camarades adolescents pour écarter des journalistes agressifs des ministres des journaliste ou le roi et la reine de la foule …

C’est surement depuis lors que j’ai une aversion pour les manifestations et des cérémonies j’en ai faite des dizaine, des cérémonies du souvenir ou j’ai beaucoup de choses dans ces gens-là.

J’ai écouté un discours du roi Albert au Parlement Européen, On s’est rendu à la cour des droit de l’homme pour y soutenir une requête de notre professeur pour défendre la voix de femmes oubliées… Tous avaient des regards vides pas d’humanité jamais de sourires juste du son vide qui résonne jamais sortant de leur bouche, des protocoles … et paraitre bien sur les caméras et lors des interviews ou chacun se cache ou se montre sur les caméra. Rien de Vrai.

Pourtant j’ai essayé à plusieurs reprises de faire passer le message aux adultes autour de moi #et même au Sénat… Mais c’était trop pur, trop vrai, trop déchirant ce que je tentais de dire tout ce que je tentais d’exprimer vraiment était mis de côté, censuré ou ridiculisé.

C’est là que a réellement commencer ma descente au enfer, la nuit noir de l’âme.    

#Ma descente aux enfer et Ma Renaissance

Plus les années passaient et plus le monde devenait confus et flou pour moi …

J’avais beau chercher j’avais de plus en plus de mal à mettre du sens, a construire mon identité face au rejet constants de ce que je vivais et pensais dans le monde extérieur, j’ai eu beaucoup de mal à m’intégrer et les adultes au lieu de m’accompagner, pas capable d’écoute, m’enfonçait dans le mal être et l’aliénation tapie dans les limbes de nos système de pensées et d’endoctrinement .

Je ne trouvais pas de parole qui résonne, la mienne était de plus en plus mise de côté et j’ai alors sombrer dans une dépression profonde envahie de pensées suicidaires et d’angoisses terribles, d’une phobie social très forte me mettant en état dissociatif durant au moins 10 ans.

J’avais besoin d’aide et j’ai connu les structures psychiatrique en tant que patient. Mais j’ai rapidement compris qu’il ne m’aiderait pas que je devais trouver par moi-même comment me soigner tout en évitant les pièges de l’aliénation en place.

 Mais le mal était fait j’étais convaincue malgré moi que j’étais folle que ce que je pensais n’existait pas … et j’ai dû apprendre à friser avec la structure psychiatrisant tout en essayant de trouver des points et de personnes pour néanmoins m’appuyer un minimum et réparer l’impensable que eux ne pourrait supporter. J’ai du moi réparer mes thérapeutes pour les aider à m’aider moi c’était très fatigant de jouer au patient médecin alors que je souffrais tellement.

Malgré tout cela j’ai continué mes études, mes stages, j’ai trouvé de l’emploi même si cela a été un vrai parcours de caméléon combattant.  

J’ai vécu entre le monde des soignants et le monde des patients pendant 15 ans je peux vous assurer que j’ai un vécu et des expériences très riches et intenses qui me donne désormais  une vraie connaissance de l’humain.

Je me suis appuyer naturellement sur mes possibilité artistiques pour me renouveler le chemin a été très long et difficile il vaut un roman a lui seul # Eli de la Mort à la vie que je dois bientôt publier.  D’autres devrait suivre ainsi que des audio et montage photos pour partager tout cela dans le but d’avoir des témoignages que je peux désormais relayer.

C’est à 25 ans que j’ai compris comment fonctionnait les relation, j’ai eu un déclic grâce à un cours de Psychologie Social que j’avais eu la chance de suivre à l’université qui m’avait passionnée. J’ai pu comprendre par moi-même ce qui se jouait en moi et entamé un travail de résilience. Désormais je connecte l’enfant des adultes aussi et je peux gérer le décalage entre moi et les autres.

#Mes Etudes et mon Parcours Professionnel

 J’ai commencé à travailler à 16 ans en tant qu’animatrice Dans mon unité Scoute puis j’ai eu accès à plusieurs poste d’animatrices, moniteur sportif, psychomotricienne et déjà de coordinatrice de plaine à deux reprises alors que je n’étais pas encore diplômée. J’ai aussi eu des expériences en tant  d’auxiliaire de soin ou ouvrier agricole.

 Je vis désormais à Bruxelles après avoir étudiée plus de 8 ans les sciences sociales et éducatives dès que je le pouvais en secondaire en section science social. J’ai entamé des études D’Assistant Social à Liège qui m’ont passionnée.

Je n’ai pas finalisée me rendant compte lors de la rédaction de mon travail de fin d’étude que cette profession n’aidait pas les personnes. Le rôle d’AS et les Institutions les enfermaient dans un système qui les rendaient dépendantes et qui ne les aidaient jamais vraiment à être acteur de leur vie.

Ce type d’accompagnement n’avait pas de sens pour moi. J’ai alors rejoint la formation d’éducateur en accompagnement psychoéducatif ou je me suis sentie plus en accord dans l’idée d’amener la personne à se responsabiliser pour aller vers l’autonomie.

J’ai été diplômée mais je ne me sentais pas prête et pas encore assez outillée pour me lancer dans le monde professionnel. J’ai alors entamé la #spécilisation en Psychomotricité# sur Bruxelles ou je venais de déménager pour m’éloigner de la dynamique familial qui était bien trop pesante pour moi.

#Mes Chansons et mes textes

Vous pouvez voir un aperçu de mes créations musicales sur mes plateformes Youtube et Odysee.

J’ai commencé à écrire un peu avant la perte de mon dernier emploi, quand j’ai été licencié j’ai rejoins par hasard en me lancant dans mes premiers Open Mic en rue Bruno Melo qui sillonnait depuis 6 mois les rues de Bruxelles pour partager ses textes ses chansons, improviser et partager ses dances et le micro avec les passants.

Besoin de Dire# La solution en chacun de nous

# en Adéquation avec nos solutions

https://odysee.com/@AurElie:c/Besoin-de-dire:5

#Mes recherches et expériences alternatives dans le monde éducatif et du soin à la personne.

Ayant compris lors de mes études que le système n’avait pas de réelle solution pour aider, il n’y avait trouvant aucune réelle clef dans mes études ou les structures que j’ai été amenée à fréquentée je me suis dirigé vers des réseau et des actions de recherche alternative.

J’ai été vers des personnes, des projets  créant des communautés et des pédagogies alternatives, j’ai compris assez vite qu’il n’y aurait pas d’outils et de manière de faire toute faite et que la plupart des expériences n’étaient pas encore concluante. Il y a avait beaucoup de frein à la construction d’un collectif sain et auto porteur.

C’est après tout cela que j’ai rédigé plus ou moins à la même époque un projet pédagogique ou l’on ferait de la recherche sur #Comment vivre ensemble et comment développer le potentiel individuel en lien avec le groupe#

# une ferme pédagogique  Ferme vivante des enfants # en apprentissage libre et autonome dans un environnement totalement naturel avec un #Projet Pédagogique –  #Vacance pour Tous # pour des temps de Vacance libre de découvertes spontanées des enfants dans un environnement cadré adapté à leur besoins d’auto développement visant en premier l’autonomie, l’expérience et la connaissance de soi.

J’ai fais aussi plusieurs voyage le plus souvent seul a la rencontre de projet et de familles vivants autrement en France, Portugal avec une famille anglaise en autonomie dans une réserve naturelle.  J’ai passée 1 an et 3 mois en Amérique du Sud seul avec mon sac a dos … de l’Argentine, l’Uruguay en passant par la Bolivie, le Pérou et la Colombie ou j’ai vécu dans des familles, des communauté ou j’aidais en échange de nourriture et d’un lit pour la nuit.  

J’ai eu beaucoup d’expériences de vie, j’ai toujours dépassé ma peur comme un signal au dépassement de moi  et j’ai répondu aux différents appels de ma vie. J’ai connu le pire du système avec mes tripes … C’est une autre de mes spécificités c’est que j’ai vécu des deux côté de la barrière de ce système en même temps, celui des intégrés et celui des patients en psychiatrie.

Je connais le monde du haut vers le bas, et de tous les coins, les cultures et les points de vue par les innombrables rencontres que j’ai effectuée  ou des voyages que j’ai eu la chance de réaliser. Je connais le monde de la rue, et le monde du travail et des institutions … je connais la vision de l’éducateur dans le système et  la réalité des familles en réel, … Il n’y a pas de petit ou de grands mais des humains simplement des frères et sœurs.

# la Caravane chante des Sourires

Je sais désormais que mon parcours avait du sens avec ce projet que je tente de construire. Je devais traversé moi-même profondément la souffrance de ce monde pour pouvoir un jour trouver à développer de nouveau outils pour ce qui mourait devant nos yeux qui est à reconstruire et à guérir désormais. 

De mon vécu et de mes expériences, j’ai des milliards d’idées de solution pour ce monde et surtout pour les enfants, famille et communautés éducatives.

J’ai un esprit ouvert avide de connaissance, je vérifie toujours par moi-même et par des expériences de vie, j’ai beaucoup lu et étudier depuis enfant, je continue à m’informer non-stop et à apprendre de chaque rencontre et occasion et désormais je fonctionne au ressenti principalement.

Depuis très jeunes j’écris, je lis, je m’informe, j’étudie et apprend par moi-même. Je suis curieuse, très sportive, j’ai expérimenter diverses discipline dont la natation, mais aussi le tai chi, le yoga, la danse, le chant, la respiration, la médiation … mon monde est assez vaste J’aimerais tenter d’abord de vous le présenter avant de vous parler de projet qui en sont né.

Je visualise ce que j’effectue dans le sens que chacun petit et grand puisse prendre conscience de leur potentiel propre et ainsi se mettre acteur ensemble pour construire un avenir résilient.

 # La Caravane chante des Sourires

C’est donc il y a maintenant plus de deux ans que j’ai écrit une dizaine de textes et que j’initie la création de ce gros projet WEB # LA Caravane qui chante des sourires.

# Comment relever le défi pour nos enfants … créer de vrais outils pour les accompagner à apprendre et à créer ce dont ils rêvent #

Ce projet, je voudrais le développer en ligne et en lien avec nos réalités quotidiennes partant de communautés éducatives locales. 

Ce projet fait partie de mon quotidien depuis plus de 2 ans désormais de manière intuitive … cela a commencé avec un collage d’image et de mots en 3D, un triptyque en carton   … j’ai lancé des dessins, schéma dans un grand cahier A4 ou j’ai écrit  les objectifs / Finalités que viserait le projet c’est les premières esquisses pour élaborer la structure de base du site … tenter de dessiner un fil de progression.

 Je suis alors passée, non sans peine, à la rédaction d’une page Web .

Je voulais créer un nouveau concept de réseau social vraiment social basé sur des actions concrètes en lien avec les besoins réels. Tenter de créer une plateforme pour accompagner le développement du potentiel propre des individus en particulier des enfants et leur donner un espace d’expression et d’accompagnement à la création carte en main pour eux.

Cela nécessite une attitude de #recherche-action# et de partage d’expériences en groupe de travail pour voir comment construire cette vison … en tentant de partir cette fois de nos sagesse d’enfant et des idées des enfants sans censure …

Arriverons nous à relever le défi ?

En effet, ce monde ne peut dès lors retrouver un équilibre il est nécessaire de démarrer la réflexion à partir du monde des enfants. De déconstruire

# La Caravane qui chante des Sourires #

Un espace pour prendre du Recul

Rebondir Face au Pire

Trouver des Outils ensemble et accompagner à la mise en conscience des éléments qui freinent

et ceux qui développe des forces latentes

Ce site se veut interactif dynamique évolutif et construit par les personnes s’inscrivant dans le réseau qui l’alimenterait du contenu sur une base clairement hiérarchisée au départ par la construction même du site.

Le site se veut simple, épuré, il amène l’information de manière claire allant droit au but utilisant les images et variant les possibilités d’interaction en valorisant le constructif et centré sur l’action et le concret.

Donner du sens … Donner des repères pour déconstruire et reconstruire du sens par de la recherche action en se basant sur des besoins réels.

Les besoins seraient des troubles du comportements et de l’apprentissage / dépendance aux écran, alimentaire, … , manque de disponibilité de la communauté adultes, manque de présence pour soutenir les besoins d’accompagnement au apprentissage (famille primo- arrivant,… ) du au contexte d’endoctrinement en place.

Un autre objectif important sera alors de visé est d’accompagner et donner des outils aux enfants et au famille pour sortir de l’emprise des écrans, de l’endoctrinement en place et pouvoir reprendre une place d’acteur conscient.

C’est une partie des objectifs du projet, d’une vision qui est née y a deux ans et qui semble peu à peu se préciser par rapport à la situation actuelle … J’ai déjà développés pas mal les objectifs et les finalités dans l’onglet appel à projet sur le site internet.

  • Trouver les repères pour dessiner un schéma de procédure simple à suivre clef en main

pour Aider les enfants à savoir ce qu’ils ont à faire pour apprendre et comprendre de manière efficace et aller vers un processus créatif

  • Encourager la mentalité d’évolution et de croissance en discernant ses mécanismes de fonctionnement en crée des cartes repères pour en facilité le processus.

Amphithéâtre Réseau accompagnement Virtuel

et Bibliothèque Virtuel des données dejà disponible et des travaux des groupe de travail présent sur le réseau

Le but est la création d’un réseau informatif, auto-formatif, évolutif de soutien à la co-construction visant le  développement du potentiel propre et créatif individuel en lien avec le groupe. Ce projet se centre en premier lieu sur les enfants, leurs familles et les communautés éducatives.

Internet regorge de ressources précieuses pour se faire une idée de la situation dans laquelle on se trouve et donner les clefs de Résilience le plus efficacement.

La Fabrique du Consentement : https://www.youtube.com/watch?v=Gks_3hnXQCE

Cet espace pour valoriser l’accès aux données pertinentes qui pourraient alimenter les recherches pour les outils à créer pour atteindre les objectifs et finalités visés par les différentes plateforme qui se construirait au fil du temps.

Il est nécessaire de faire le point sur le savoir en général Citoyens / Justice / Médecine / Éducation en question … Remettre les choses à plat et reprendre les bases dans une vision constructives en donnant les outils pour développer nos réels potentiels et nos rêves.

L’Amphithéâtre #Cet espace est un espace d’apprentissage, formation, de recherche et de création par les paires autour des du développement du potentiel propre et son accompagnement efficace

  • De ressources d’informations pour l’éducation au média, des outils de résilience pour sortir de l’emprise de la manipulation de masse, des outils de connaissance de soi ciblant principalement comme objectif de retrouver et déployer son potentiel propre et devenir acteur de sa réalité.
  • D’une Bibliothèque virtuelle de Ressources d’Apprentissages disponible sur le net mais hiérarchisée de façon pratique ainsi que les retours des contenu des groupes de travail ou de retour de terrain.
  • Outil penser pour l’accompagnement individuel auto formatif des enfants. Chaque enfant inscrit dans le projet se verra attribuer un profil virtuel crée sous formes de cahier d’écolier. Cette plateforme personnel sera en lien avec les activités en ligne des groupes paires soutenus par des tuteurs/ modérateur en ligne mais aussi dans le réel des enfants soit par un adulte référence ou une communauté éducative.
  • Trouver des moyens d’accompagner de manière efficace par un cadre penser pour accompagner le déroulement du processus créatifs.
  • Des forums de groupes de travail sur des sujets tournant autour de l’éducation en conscience, des auditoriums et classes sur le terrain et en virtuels, …
  • D’un cadre pour accompagner le suivi valorisant l’autonomie de l’apprentissage et des découvertes des enfants pour finaliser des projets qu’ils visualisent.
  • Des outils de soutien auto-évaluatifs et didactiques sont à créer pour faciliter les réponses aux objectifs au cœur du concept.

Web/TV par et pour les enfants

Qui finaliserait le concept en donnant réellement un espace de diffusion aux enfants

Et pourquoi pas y créer #le Parlement et Conseil Mondial des Enfants

Oui cette Fois Ci On Vise Haut !!!

# Il est temps de Rallumer les Etoiles #

Ma chanson # Explorateur de l’Avenir et # Hep Hep (pas encore disponible sur internet) et d’autres disponible sur mes chaines vidéos #Pour leurs Sourires #Déblock …

Tout cela cheminait déjà depuis longtemps en moi

Par contre pour Apprendre il sera primordial désormais d’en permettre réellement les expériences aux enfants. Il est pour moi impératif de partir d’activités concrètes en adéquation des besoins des espaces disponibles et des personnes qui en font partie.

« C’est dans l’intrication multi-sensorielle permanente que l’enfant se tisse son image inconsciente de son corps, de lui-même et l’installation d’être à la fois dans son corps et au monde # Apprivoiser les écrans pour grandir – Agir pour comprendre. ( auteur ? )

Cette vidéo qui pourrait lancer la réflexion et la mise en action dans l’optique de cette objectif.

#So 3 questions à Serge Tisseron « APPRIVOISER LES ECRANS ET GRANDIR »

Pour aller plus loin sur le sujet assez vaste :

Chaine Youtube DOCUMENTS RARES & INEDITS

Résumé audio du livre « La fabrique du crétin digital ».

Résumé audio du livre « La fabrique du crétin digital ». Description de la vidéo: La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1 000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d’une année scolaire), 1 700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2 400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires). Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d’écrans est loin d’améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite…), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques…) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation…). Autant d’atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes.  » Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle « , estime Michel Desmurget. Ce livre, première synthèse des études scientifiques internationales sur les effets réels des écrans, est celui d’un homme en colère. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents ! Michel Desmurget est docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Inserm. Il est l’auteur de TV Lobotomie (Max Milo, 2011) et de L’Antirégime (Belin, 2015), qui ont tous deux remporté un large succès public.

J’aurais besoin désormais pour concrétiser de trouver des réseaux, des communautés et des personnes qui auraient envie de se lancer dans cette grande aventure …que cela soit sur le terrain ou pour former des communautés de réflexions et des groupes de recherche action.

Pour en savoir plus cliquez sur ce bouton pour l’appel à Projet et savoir de quoi nous avons besoin pour nous lancer.

Mes passions et ce qui m’anime

Mes Passions

je les vis à Fond.

L’humain l’évolution et surtout les Enfants Petits et Grands

le centre de mon Attention depuis toujours. 

Les graines de Vie et nos Envies peuvent créer d’autres possible. Je voulais le rendre Visible. 

Rendre Visible la Parole des Enfants et les possibles de pouvoir crée un réseau pour s’entraider à reprendre nos vies en main pour créer le monde de demain. 

La Voix des Enfants étouffées

enfin pouvoir les écouter et construire désormais réellement ensemble « des choses » qui ont du sens pour leur monde à eux

nous sommes des passeurs, des accompagnateurs les uns des autres Ensemble on se soutient.

Dessin, peinture, art graphique et pictural photo, lecture, yoga, méditation, art de la conscience et de l’évolution, le vivant et le sacré des choses dans la simplicité des outils comme le chant, la voix, la musique mais aussi l’eau le sport …

Je brasse tout les horizons il n’y pas de limite juste l’instant présent et tout est curiosité pour moi car on a pas le temps on doit construire d’autres possible.

Art du cirque, nature et promenade, les animaux tout c’est sujets pour moi me passionne mais surtout les enfants car ils sont notre avenir que l’on doit préserver désormais et éveiller avec tout ces outils pour qu’ils expriment enfin les étoiles qui brillent en eux et trouver les moyens de construire le monde de demain.

Passionné par l’Evolution dans tout ses aspects du plus concret au plus spirituelle Je suis un Eternel Etudiant et Créateur / Artiste

Mes passions qui sont très diversifiées se développent autour du Vivant et du Créatif dans un besoin constant d’embellir, rendre plus beau, plus fluide, plus efficace, plus joli, plus facile, plus agréable, joyeux, léger. Je suis en constante recherche expérimentations pour toujours augmenter les capacités psychiques et physiques qui me sont octroyées.

J’ai toujours un réelle plaisir a accompagné d’autres dans ces divers objectifs.

Je m’exprime

en Français / Espagnol / Anglais


Mon fonctionnement

Je suis autodidacte, j’apprend mieux par moi-même en observant et en essayant d’imiter, en expérimentant. Je suis toujours en état d’observation de moi-même et de ce qui se passe autour de moi, hyperreceptive à tout ce qui se passe.

Pour apprendre de nouvelles choses je tente de me réapropprié ce que je vois par rapport à ce que je sens en moi. J’apprend par tout les sens mais je suis très sensible au sens kinesthésique, j’ai besoin de bouger en priorité pour pouvoir apprendre ainsi que de faire des manipulations. Là je suis capable d’apprendre très vite. L’enseignement m’a bridés mes facultés d’apprentissage et j’ai eu à surmonter une variétés de troubles de l’apprentissage.

J’ai eu de grandes difficultés avec le système scolaire traditionnelle qui m’a totalement brisée car à l opposé de mon système de fonctionnement mais je me suis accrochée et j’ai eu un long parcours scolaire que j’ai toujours complétés de mes recherches personnels et de mes lectures des que j’étais en contact avec des matière qui m’intéressais. J’ai toujours lu et étudié de moi-même, pour moi même étudier était pour moi depuis l’enfance une manière de vivre et d’être.

Je n’ai aucune étiquettes au delà des regards que j’ai reçu dans lesquels j’ai eu beaucoup de mal à me construire. Je ne suis pas en accord avec ces constructions qu’on a semblé vouloir m’imposer pour que j’aie le droit de m’intégrer. Constructions dont je me suis dépouillée par un travail sur moi constant toujours en observation et vivant à fond les défis que la vie m’a demandé de vivre.

J’ai essayé de comprendre très tôt qu’elle semblait ces mensonges et ces constructions qui planaient autour de moi et qui m’empêchait de déployer les trésors à l’interieur de moi.